top of page

Ouvrage dédié à Albert Ludé contenant 49 poèmes présentés comme suit :
- On piétine dans un sordide désespoir
- Tu es morte ma sœur indéchiffrable (dédié à Irine)
- Devenir un mendiant gratuit
- La toge de la miséricorde
- Alors j'ai saisi l'astrologue
- Garçon (dédié à André Balthazar)
- Il fallait encore bien misère (dédié à Léonce Rigot)
- Il y eut un morceau de bois
- Mes lions s'inscrustaient dans le sable (dédié à Arnaud Noël)
- L'été pendait (dédié à René Magritte)
- J'habitais (dédié à Paul Colinet)
- Je ne fais pas d'économies spirituelles (dédié au D. M. Lambot)
- Soigneusement

- Il y eut aussi est-ce bête
- L'aube était belle désagrégée (dédié à Claudine Bury)
- J'ai trop aimé (dédié à Pol Bury)
- Ou trouver le fétiche spirituel
- Etre justice ponctuelle
- J'avais réinventé quelque chose de grand (dédié à Jules Wilmart)
- Tant bien que mal (dédié à André Lorent)
- Un mage obscur est mort
- L'avenir souriait toujours (dédié à Raymond Vilain)

Entre Puce et tigre / Achille Chavée

SKU : EDB-L00192
0,00 €Prix
  • 1955
  • 11 x 18 cm
bottom of page