top of page

Paul Lambda

Illustration de couverture : Jean-Claude Götting, « Lit jaune »

 

« Nous courons à notre perte mais ce n’est pas une compétition. »
Cette inscription a été retrouvée, parmi des milliers d’autres, gravée à l’intérieur d’une grande jarre exhumée dans un champ de fouilles archéologiques près de Corinthe.
S’agit-il de Diogène de Sinope ? Peut-être, mais d’autres inscriptions indiquent des époques antérieures voire antédiluviennes où il est question entre autres d’électricité, de trottinettes, de téléski, de grooms d’ascenseurs, de cabines et de démarcheurs téléphoniques, de villes mythiques comme Paris, de majordomes et de managers, de virus publicitaires ou de tribus légendaires comme les redoutables Algorithmes et les effroyables Touristes.
Au-delà de leur intérêt patrimonial évident, ces inscriptions que nous avons pu déchiffrer et dont nous livrons au public un florilège, constituent le témoignage émouvant et parfois drolatique d’une civilisation certes primitive, mais consciente déjà de son inéluctable disparition sur la planète qu’elle appelait « Terre ».

La petite robe noire du néant / Paul Lambda

SKU : CAC-160
12,00 €Prix
  • 978-2-39049-104-0

  • 2024

bottom of page